Summer Chance #2
Serpent

Ils avancent à bas bruit, sournois et menaçants comme cette époque incertaine. Les morsures, multiples, n’en seront que plus terribles. Celle des guitares qui cisaillent méthodiquement l’espace, celle d’une rythmique qui tranche à vif, et cette voix convulsive, belliqueuse, qui ne lâchera le morceau qu’une fois vaincu, exsangue, au terme d’un assaut éclair. Post-punk, post-funk et post-moderne, Serpent déchiquette aussi les étiquettes, et ce premier EP sans sommation porte un nom de manifeste : Time for a rethink (Il est temps de repenser). Remise à zéro, certains parmi ces cinq assaillants étaient en recherche d’une pulsion primitive, comme on le dit du cerveau lorsqu’il ne fonctionne qu’à l’instinct.

Parmi eux, on reconnaîtra Mathieu Lescop, chanteur échappé jadis d’Asyl et qui a depuis réussi l’épineuse équation d’une cold-wave française aux réchauffements pop sur deux albums (Lescop et Echo) remarquables et remarqués. En parallèle à cette voie solitaire, qu’il poursuit sans presser le pas, Mathieu Lescop cherchait à retrouver l’excitation jouissive de l’électricité, de l’écriture collective et intuitive sans cadastre et à assouvir par là des envies d’embrasements. En mai 2019, il se retrouve en salle de répétition avec son batteur habituel, Wend Kill, les deux guitaristes Martin Uslef et Adrian Edeline, le bassiste Quentin Rochas, tous issus d’un collectif de jeunes musiciens éclectiques et hyperactifs qui jouant déjà ensemble dans diverses formations, les titres jaillissent comme des fluides venimeux trop longtemps retenus. La vitesse, l’intensité, une certaine forme d’insouciance, les guident dans cette jungle sonique quelque part entre Gang Of Four, A Certain Ratio, Devo ou les Public Image Limited. Tous ont aussi en tête les répliques contemporaines de ces chocs thermiques punk-funk ou noise-cold, des Canadiens de Crack Cloud aux Anglais de Life ou HMLTD en passant par les Brooklyniens de The Rapture.

« Dysfunktion » sera le titre du prochain EP de Serpent. Un nom à l’image de la musique du groupe, dysfonctionnelle et funk. Post-funk et Post-moderne.

Serpent défend à la fois un groove froid, machinal comme un geste d’usine, mais tourné vers le plaisir, le divertissement, comme pour faire danser le béton de la ville. Une sorte d’hédonisme panique.

L’EP « Dysfunktion » se veut la matérialisation même de ces idées en apparence contradictoires : la musique doit être jouée de manière à la fois mécanique et relâchée, froide mais intense et physique.

La dimension « live » doit être au centre du projet, mais sans perdre la rigueur chirurgicale des guitares et du chant. Il ne s’agit pas de caresser l’auditeur dans le sens du poil mais de lui proposer une onde de choc, une décharge électrique tout en provoquant en lui une irrépressible envie de danser.

Retrouvez les dernières news du groupe sur: 

@serpentserpentserpent

@serpentmusic  

A l’écoute :

YouTube

Spotify

« Summer Chance » c’est quoi ?

Le 1er juillet 2020 nous lançons un appel à projet dédié à la création musicale pour soutenir la scène émergente : «SUMMER CHANCE #1» est né :). Nous souhaitons alors, compte tenu des contraintes sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19, permettre à des groupes de musique privés de concerts, de finaliser pendant cette période un projet d’EP dans des conditions professionnelles et conviviales. Notre partenaire, le Red House Studio, réunit toutes les qualités pour accueillir les lauréats : une magnifique maison de 450 m2 dans un cadre paisible et végétal, un accompagnement humain ultra pro avec un ingénieur son dédié et des équipements de pointe.
Parmi les nombreuses candidatures reçues l’été, notre comité de sélection distingue à la rentrée quatre Lauréats : Kids Return, LUNAR, Zoe’s Shanghai et Black Rooster.

Le projet est un vrai tremplin pour ces musiciens et nous décidons de le renouveler avec une deuxième édition en lançant un nouvel appel à projet en mai 2021: SUMMER CHANCE #2
Quatre nouveaux lauréats sont retenus à la rentrée: Extraa, Saint-Victoire, Serpent et Yakie.
Les résidences vont se dérouler au studio entre novembre 2021 et mars 2022 : des sessions intenses en énergie, concentration et émotion !
Les talents de l’équipe Quatrième rue et du réalisateur Zacharie Ellia sont également à l’œuvre pour permettre aux lauréats d’avoir un EPK ou un live à diffuser pour lancer leur EP.

Vidéo à paraitre prochainement:)